Bonnes Années

  « Joyeuses Fêtes ! » ça n’engage pas à grand-chose : un repas bien arrosé, une soirée « best of » de la télé et les sempiternelles critiques qu’on balance ensuite, lâchement, sur le reste de la famille… Joyeuses Fêtes ! « Meilleurs vœux », c’est une autre histoire. Ça ne s’emploie qu’en janvier, les onze autres mois étant ceux où nos vœux ne se réaliseront pas ce dont on se moque complètement. C’est aussi le moment des résolutions :Il y a déjà treize ans que j’ai écrasé mon dernier mégot et je ne bois qu’avec une extrême modération. Je ne dépasse plus le 90 et je fais du sport deux fois par semaine… Quel supplice nouveau pourrais-je bien m’infliger ? Apprendre à taper avec les dix doigts, supprimer « vachement » de mes tics de langage, fermer le robinet en me lavant les dents… Me servir de ce site pour distraire sans prétention. Narrer au plus près, sans fioritures ni indiscrétions… Pouvoir dire je t’aime aux gens que j’ai perdus de vue. Puiser dans l’absurde la force du sourire*. Espérer que j’en aurai le temps car la vie est courte et  la mort dure longtemps. Il m’arrive de penser au premier type qui est mort : ça a dû lui faire tout drôle… Je me demande si on lui avait souhaité une bonne année ? Et les cairotes: quels souvenirs garderont-ils de ce qu’ils sont en train de vivre? Sera-ce une bonne année ?

Une bonne année, une seule ? Allons, montrons-nous magnanimes: les hispanophones disent bien "Buenos Dias (Bonnes Journées) quand nous ne disons qu’un seul "Bon jour !" Quant aux anglophones, ce n’est pas mieux; comme nous, ils détaillent: bonne matinée, bonne après-midi, bonne soirée, etc.  Quand on aime on ne chipote pas, n’est-ce pas! Alors: Bonnes Z’Années à tous !  Et puisqu’il y a de la résolution dans l’air, je prends solennellement, publiquement suffirait peut-être, celle de vous proposer désormais un site superbe où vous trouverez tout ce qui peut vous rendre la vie plus agréable: des lectures distrayantes sur des sujets variés, des confidences de saltimbanque ou de diplomate, des souvenirs de Mirebeau, drôles, émouvants, inattendus, des photos des quatre coins du monde, réalisées de tout mon cœur pour vous les offrir, des vidéos, rares et amusantes, des musiques que l’on entend pas dans les supermarchés ou les ascenseurs, la possibilité de vous épancher en livrant vos commentaires, partageant vos opinions, un forum pour traiter des sujets qui vous passionnent ou poser un problème que vous n’arrivez pas à résoudre seul…et beaucoup d’autres choses dont les Informations internationales en direct des médias et bien sûr les liens avec tous les réseaux sociaux que vous fréquentez. Ça s’appelle « photos magazine de jeanpierre jeannin, l’émoi des mots, l’échoppe des photos…Dites simplement : le site de Jeanpierre. (Une école dans les rues du Caire-photo jeanpierrejeannin)


Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :