Essai Jp

Des missions qui jalonnent ma carrière diplomatique, la réception du Président Chirac à Abuja, en juillet 99 est une des mieux accrochées à ma mémoire… à défaut de l’être à ma boutonnière. Durant les six mois qui précédèrent le jour « J », les Voyages Officiels de l’Élysée m’adressèrent des centaines de télégrammes, fax et coups de téléphone, élevant, chaque jour davantage, la muraille d’exigences à satisfaire pour mériter, au moins, la mention « passable ». En dessous, je me ferai enlever par un groupuscule terroriste ou simulerai un cholera cérébral…  -« Où en êtes-vous Jeannin-Latour ? Vous avez nos 60 lignes internationales sécurisées, 40 fax, 80 téléphones mobiles et les fréquences radio dont on vous a envoyé la liste? Les cents Peugeot neuves, vous les avez ? Le Bloc opératoire ? Vous avez trouvé un chirurgien et un bloc opératoire en alerte » ?…

S’ils savaient !  Lignes sécurisées, téléphones mobiles, bloc opératoire… Je n’ose répondre. Les Peugeot, oui, parce qu’elles sont montées ici, à Kaduna. Pour le reste, je pourrais peut-être leur parler des branchements sauvages, piratages de lignes, détournements de fax et valises-satellites… Quant au bloc opératoire, je leur dirais que le Sida frappe 40% des adultes mais que le Ministre de la Santé vient d’annoncer, à la télé, la découverte, au Nigeria, d’un vaccin contre cette « maladie de Blancs », ajoutant qu’un malade qui fait l’amour à une vierge est automatiquement guéri… (sic)


Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :