L’émoi des mots, l’échoppe des photos

S’il était facile de remplacer un blog simpliste par par un site sophistiqué, cela se saurait. J’ai cru le savoir. J’apprends à mes dépens qu’il n’en n’est rien et je me sens confus de vous avoir entrainé dans ce chantier. Tandis que Yves, notre archiweb en chef, consacre ses rares moments de liberté et son inspiration pléthorique à peaufiner ce bébé, j’essaie, selon notre formule "dossiers+images" de vous préparer quelques bons moments. Le mauvais exemple de WikiLeaks m’incite à une certaine prudence mais, rassurez-vous, je n’irai pas jusqu’à une prudence certaine. Vous aurez donc de vraies excuses pour goûter à l’émoi des mots et vous perdre dans l’échoppe des photos.(Iles flottantes des Uros sur le lac Titicaca)  


Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :