Google vous entende !

Ou : Google, pépites et poubelles

Je reçois de Jean-Yves, visiteur contrarié, un message me reprochant « un référencement Google inadéquat ». Ce monsieur, probablement éditeur touristique, s’étonne de ne trouver que des photos quelconques du Pérou en tapant « Images du Pérou », alors qu’il a fini, « trop tard » ( ?), dit-il par tomber par hasard sur mes albums de photos qui contiennent des « documents professionnels » et offrent même « un niveau de qualité technique suffisant » ( ?) Pourquoi, en tapant « Images du Pérou », ne trouve-t-on que de médiocres photos d’amateurs et de « fast tourism »?

Il y a quelques mois, ici même, je m’enorgueillissais des excellents résultats d’une recherche à base de « Photos du Pérou », ou « Meilleurs photos du Pérou ». J’éviterai donc, aujourd’hui, le thème récurrent  « Internet : le pire et le meilleur ».

« Le principal contenu de votre blog étant constitué de vos reportages photographiques sur le Pérou, pourquoi ne pas vous référencer systématiquement comme illustrateur de ce pays, me demande ce sympathique péruanophile ? » 

D’abord parce que, si c’est bien moi qui décide du titre de mon site, ce n’est pas moi qui définit les critères de référencement de Google, mais Google lui-même, à moins d’acheter des accélérateurs de référencement ce que je ne fais pas; ensuite parce que je ne suis, hélas, pas le seul à proposer des reportages professionnels sur ce pays et aussi parce que je propose davantage de photos de Péruviens que de photos du Pérou, laissant souvent  cette dernière activité aux éditeurs de cartes postales qui s’en acquittent très bien ; enfin, parce que je propose aussi d’autres pays que le Pérou. Ceci étant, Google vous entende ! Ojala ! ou In’ chaa Google !… Et merci. Je vous adresse un message personnel pour les détails pratiques. Bien à vous.  (Suivre les liens Photos d’Ailleurs).


Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :