RENTREE

ou: l’Avenir du Futuroscope

 « Rentrée », est le mot à la mode. Rentrée à toutes les sauces qualificatives qu’on voudra, mais rentrée, c’est incontournable. Scolaire, bien sûr, parlementaire et présidentielle, sociale, économique, fiscale… Quant à moi, je marquerai mon retour en publiant ce billet, le premier du mois d’août qui se termine. Il était temps.

Fini donc les embouteillages, les files d’attente pour faire le plein, pour faire pipi, acheter une glace, obtenir une table mal servie, un hôtel pas net et, comme si tout cela ne suffisait pas, il a encore fallu se taper le Futuroscope avec les cousins de Bretagne venus tout exprès…

Il fut un temps où ce haut lieu de la technologie audiovisuelle avait de quoi séduire mais aujourd’hui, qui prétend apprécier les quasi deux heures de queue devant le pavillon des « Animaux du futur », où l’on vous oblige à tenir d’énormes jumelles dans une main et un on-ne-sait-quoi dans l’autre, les bras tendus devant le visage pour croire qu’une araignée vous courre dans la main ?… Quand vous cédez à la tentation de tenir ces jumelles à deux bras pour soulager vos muscles au bord de la crampe, vous ne voyez plus rien. « ça vous a plu ? » demande stupidement l’hôtesse à la sortie. « Non, pas du tout !» répond le chœur des spectateurs. Heureusement que cette « extraordinaire attraction » ne dure que 5 minutes… Si par malheur vous choisissez ensuite le « Dynamique voyage en traineau de Laponie », vous atteignez alors aux limites de l’écœurement, physique et moral, tant vous êtes stupidement secoués, violemment secoués, uniquement secoués, sans synchronisme ni concordance avec les images : « Une escroquerie !»

Vous qui gardez un souvenir nostalgique du  « Pavillon de la Vienne », des « Ailes du courage » et des fabuleuses baleines du film de Jacques Perrin, vous pouvez encore les revoir mais les pellicules portent les stigmates du temps : taches et rayures sont nombreuses. Le reste est quelconque, médiocre, nul, voire archi nul… sauf le parc, magnifique et bien entretenu.

Y-a-t-il encore un avenir pour le Futuroscope ? Pour ses jardiniers sans aucun doute. (jeanpierrejeannin@msn.com)


2 responses to “RENTREE

  • Unknown

    Ben dis-donc! ça balance sec! On fait pas de cadeaux hein! Moi si j\’étais eux, je vous inviterais à passer une journée VIP et on verrait si le Futuroscope est toujours "archi nul"… En attendant, les jardiniers vont sûrement vous envoyer des fleurs.

  • Patrice

    Eh bien pour une sortie, voilà une entrée en matière plutôt
    agitée…  le futur en scoop …Nous vivons dans un monde trépidant et qui n’a pas fini de
    se secouer … les pièces nous en tombe du porte-monnaie et les cerveaux ont les neurones
    qui s’entrechoquent …On s’instruit des vibrations qui nous remontent le long de
    la colonne vertébrale … ça ne rentre plus par le haut … non, ça vient du bas …Allez, j’arrête mes médisances !… (clin d’œil…)Chez moi*, c’est retour vers le passé … douloureux …* blog …Il y a du soleil aujourd’hui et on va se pencher sur les planches
    du jardin…Bonne journée, cher voisin !Le farfadet du "Mirebalais Indépendant"

%d blogueurs aiment cette page :