Ras le Blog !

Ras le blog !

Cela devait arriver: à force de passer ses jours et ses insomnies à se mirer le nombril dans un ordinateur on finit par éprouver le ras le blog que je vous sers aujourd’hui. Certes, le compteur vient de passer les 40.000 visites depuis janvier 2007 et c’est déjà un bon moment à savourer. Il y en eut beaucoup d’autres. Il y en a quasiment tous les jours : des photos plébiscitées dans le monde entier; des articles réussis, des messages chaleureux, des compliments, des mots qui regonflent… Des galères aussi. Des soirs où l’on croit le compteur en panne et des pannes d’inspiration et d’ordinateur…des jalousies que l’on devine, des critiques que l’on suppute (voilà un mot qui tombe bien); pire: des indifférences… et le comble: des faux-culs qui font semblant d’ignorer, comme si leur silence pouvait faire disparaître ce blog qui n’aurait jamais existé…    

 Comme au long des jours le glas n’arrête pas de sonner et que les gens qu’on aime se tirent, on finit par se dire que l’heure approche du dernier billet… du texte qui restera brouillon… Et ça fout le bourdon au point d’envoyer au diable tout le beau langage et de se rouler exprès dans les gros mots pour faire une dernière pirouette, un pied de nez, à ceux qu’on enmerde, alors qu’au fond, on commencerait presque à tous les aimer…

En attendant,  j’ai des milliers de photos  d’ici et d’Ailleurs, des centaines d’idées, de rencontres à vous partager… B.B. King, Bourvil, Louis Mariano, Desproges, Mouloudji, Roger Nicolas, Joséphine Baker, Mitterrant, Chirac, sa fille, Mandela, Clinton, François Régis Bastide, le Père Gustavo Gutiierez… De chacun j’ai ramené un morceau de vie qui vaut d’être conté. Et puis, l’Abbé Vachère : pas simple, car lui, il faut l’imaginer. Continuez à me confier vos photos, à me raconter vos histoires, à rêver d’Ailleurs quand ici ne vous suffit plus… Continuez à me dire un mot de temps en temps, comme ma grand-mère faisait redémarrer sa vieille Singer : « Tu vas pas me lâcher dis ! »… (jeanpierrejeannin@msn.com)  

 

Disparue ? J‘avais publié ici un avis de recherche d’une jeune fille de 15 ans apparemment disparue il y a quelques jours à Nice. Le doute que j’avais émis en reproduisant ce message, transmis par des correspondants connus, s’avère donc justifié: Tout porte à croire qu’il s’agit d’un canular. Vaut-il mieux publier une erreur que taire une vérité ?…  Pardon quand même. (jpj) 

 


Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :