Le tableau d’horreur

Lorsque nous étions enfants, il existait une coutume censée stimuler notre bonne volonté : le tableau d’honneur. Les élèves qui avaient obtenu les meilleures notes ou les meilleures places voyaient leur nom publié sur ce précieux document offert à la convoitise de tous. Mai 68 a heureusement balayé cette distinction d’un autre âge et si je l’évoque aujourd’hui ce n’est certes pas pour la réhabiliter. Tout le contraire comme dirait le langage populaire. Je propose en effet de créer un tableau d’horreur et de nous y défouler en épinglant les cancres, les inciviques, les irrécupérables, les facheux, les affreux, les malfaisants, les qui nous font râler et qu’on enverrait volontiers au diable, les qu’on promet aux hégémonies, les qui commencent à nous les briser menues, menues…

Je vous montre:

-le propriétaire du chien qui vient chier sur mon trottoir, devant ma porte.

-le p’tit con motorisé qui roule comme un fou dans ma rue étroite en faisant un boucan d’enfer.

-le client de la table d’à côté qui téléphone trop fort pour que tout le monde sache bien qu’il est au restaurant, au cas où on ne l’aurait pas vu.

-le mec qui se gare trop près de ma voiture et se fout pas mal que son gosse foute un grand coup de portière dans ma carrosserie.

-le propriétaire du chien qui aboie à 5 heures du mat, comme ça sans raison, juste pour m’embêter….

A vous de jouer ! Vous verrez ça fait du bien.  (Envoyez vos courriels, même anonymes, à jpjeannin@9online.fr)

  

                  Tunisie. Photos extraites de l’album Illustrations. 


2 responses to “Le tableau d’horreur

  • WidoW

    L\’enfer, c\’est évidemment les "autres"… Sourire…

  • Patrice

    Oui, sur le boulevard Voltaire , nous avons droit aux fréquents passages d\’excités qui s\’imaginent descendre ou remonter une voie royale … Mais ils n\’ont pas la démarche altière ces asphaltovores , précipités, bruyants, poluants et inciviques …
    Ce serait difficile d\’organiser un banquet sur les trottoirs du boulevard …  Pourtant ce serait bien sympa … peut-être le samedi soir …C\’est plus tranquille … Moins de camion  ces soirs là
    Bon , je ne veux pas en inscrire plus au "tableau d\’horreur" … ( bravo pour votre humour qui a le mérite de nous faire  endurer ces travers de certains "énergumènes" avec le sourire…)
    Au plaisir de vous rencontrer prochainement
    Patrice Lucquiaud

%d blogueurs aiment cette page :